Un peu d'histoire...

la méthode

Mère (Mira Alfasa), à la fin de sa vie a exprimé la nécessité d'une méthode, à condition qu'elle soit réelle, concrète et vérifiable. 

En s'inspirant des recherches et des écrits de Mère et de Sri Aurobindo, Myriam Brousse crée et développe dans les années 70, une méthode d'investigation utilisant différents outils complémentaires.

Quelle est cette méthode ?

Myriam Brousse

" C’est simple ! une « boîte à outils » que le praticien apprend à mettre en commun pour que le réel, concret et vérifiable apparaisse concrètement aux yeux du patient et de son praticien.

Mettre en commun c’est démontrer que chaque outil doit éclairer l’outil suivant et montrer une cohérence concrète, réelle et vérifiable.

L’écoute mémoire cellulaire pratiquée par le praticien dès le premier rendez-vous va se poursuivre dans la façon de remplir la grille de vie où chaque événement marquant de sa vie doit être inscrit.

Puis la Bio Résonance Cellulaire permettra de redonner au corps sa parole perdue et ainsi de résonance en résonance remonter dans la mémoire du fœtus jusqu’à sa conception. La Bio Résonance Cellulaire transmettra la parole du corps.

Ce message exprimé clairement va indiquer comment le conte biologique du corps a été vécu réellement dans la grille de vie.

 

La pratique de la descente dans le corps va permettre au patient de revivre avec clarté son ressenti et son éprouvé afin que se réveille, dans l’inconscient de la matière du corps, le réel vécu des expériences depuis le début de sa vie.

Le praticien va pouvoir extraire le schéma répétitif, éclairant ainsi la vraie problématique.

La vision de l’énergie des planètes, l'astrologie mémoire cellulaire, est un éclairage très précieux puisque les symboles répondent à la loi cosmique d’analogie et de correspondance : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

 

Un pas très important dans ce travail, la rééducation.

Après avoir vu et accepté ce schéma répétitif, praticien et patient vont déterminer comment mettre en place une pratique où le geste et la conscience vont entraîner nos cellules à se comporter différemment de ce qu’elles ont appris jusqu’alors.

La désactivation des mémoires révélées à la conscience du corps permet à la personne de commencer à ne plus subir mais de prendre progressivement la pleine et entière responsabilité de sa vie.

 

Tout ce travail est accompagné par l’arbre généalogique demandant un engagement indispensable de la part du patient pour une auto-guérison possible et si besoin par la CPA (Communication Profonde Accompagnée).

Il est important d’ajouter que ce travail implique une prise de conscience qui conduit à l’ouverture de la conscience pas à pas, en ce sens, la Mémoire cellulaire est un chemin de conscience."

-www.memoiresducorps.com-

Sophie Dauphin

06.66.42.91.14

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now